actualités

Joyeuses fêtes !

Nous voici dans les dernières heures avant Noël…  Après les mois/semaines/jours/heures (rayer les mentions inutiles) délicieux-ses passé-es aux préparatifs, on sait que les jours nous sont comptés avant notre moment préféré. Au choix : la famille, le bon repas, les cadeaux, ou bien encore une étrange tradition familiale qui perdure sans qu’on parvienne à savoir pourquoi.

À cette occasion, j’aimerais partager avec vous une pensée qui m’habite toujours en cette période.

Car vous savez sûrement que j’a-do-re Noël. J’adore la nuit qui tombe tôt, les lumières dans les rues, faire mon sapin pendant une après-midi entière, les programmes sirupeux à la télé, l’odeur de la bonne cuisine, mettre tout son cœur dans le choix et l’emballage des cadeaux, l’impatience en cuisinant les plats qui orneront la table. Il y a quelque chose, dans ce qu’on appelle la « magie de Noël », que je n’arrive jamais vraiment à cerner, mais qui me serre le cœur à chaque fois.

Pourtant, chez moi nous n’avons jamais organisé de « gros » réveillons, nous nous contentions d’un beau sapin de toutes les couleurs, d’un petit buffet garni de nos mets préférés et simplement d’être ensemble pendant le réveillon et l’ouverture des cadeaux.

Car oui, je crois que c’est là que se trouve une petite partie des ingrédients de ce qui rend cette période si particulière. Le fait de se retrouver, d’attendre ce moment et de le préparer avec soin, de choisir ce qui fera plaisir à l’autre, de mettre de côté ses animosités (ou du moins d’essayer). Car ici, ce qui compte, c’est l’intention. Partager et faire plaisir, et si parfois cette fête devient le défouloir général – tant pis ! Vous le raconterez à vos enfants ou à vos neveux, et avec un peu d’humour cela viendra nourrir la légende familiale.

J’ai aussi une énorme pensée pour toutes celles et tous ceux qui sont seuls et seront seuls ce jour-là.

Pour tous ceux qui n’ont personne avec qui partager leur table, personne à qui sourire, personne à qui offrir un cadeau choisi avec soin. Pour tous ceux qui n’ont pas de toit où se blottir au chaud, ou qui ont si peu qu’ils ne parviennent pas à réaliser ce qu’ils auraient souhaité, quelle qu’en soit la raison. Je pense aussi à tous ceux qui vivent dans des pays moins chanceux que nous et qui ne peuvent même pas s’offrir le luxe d’imaginer ce moment de paix auquel nous aspirons tous ici.

J’aimerais vous dire à tous que je vous aime de tout mon cœur et que j’allumerai une bougie à ma fenêtre pour partager symboliquement avec vous notre Noël, même si nous ne sommes qu’une toute petite famille dans son tout petit village de montagne.

Avec cette bougie, je partagerai avec vous un petit bout de cette magique impatience, de notre foyer, de notre repas, de l’ouverture des cadeaux. Avec cette bougie, j’aimerais que vous ressentiez envers vous-mêmes l’amour qui fait la magie de Noël, cette magie qui dépasse de très loin les sapins décorés et les repas gargantuesques. Car l’amour des autres sans l’amour de soi n’est rien, et rien ne devrait vous enlever cela.

Je vous souhaite à tous de vivre un moment de paix et d’amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *