À propos

Je m’appelle Fabienne, j’ai 31 ans. J’habite dans le village de Prades, sur le Plateau de Sault en Ariège : un bijou de nature préservée dont ma famille est originaire. J’ai grandi en Île de France mais ici, ça a toujours été mon chez-moi de cœur.

En janvier 2018, j’ai débarqué ici avec ma famille pour mener enfin une vie plus proche de mes besoins et de mes envies. Aujourd’hui, je concilie au quotidien une vie professionnelle qui me passionne avec une vie familiale faite de douceur et de moments partagés.

Ce fut une route bien longue et bien sinueuse, mais il y a une chose qui m’a toujours guidée : l’écriture.


Chapitre 1

Toute petite (avant même de savoir lire, en fait), j’étais sans cesse plongée dans mes livres. En maternelle déjà je voulais être écrivain ! Adolescente, c’était moi qui prenais toutes les notes de cours pour mes camarades. J’étais consciencieuse, j’écrivais tout. (Du coup, certains ne le faisaient même plus.) Pour les travaux en groupe, je me sentais investie de la mission sacrée de tout noter, tout organiser, tout corriger, tout formaliser. Je me suis lancée dans mes premiers romans avec une fièvre que je n’ai pas su canaliser. Jeune étudiante, je me suis prise de passion pour la typographie et la correction professionnelle, et je n’ai jamais cessé d’écrire.

Après une Licence de Lettres modernes et un DUT Métiers du livre, j’ai été happée par la construction de ma vie professionnelle et familiale. Tout cela a suivi son cours mais j’ai dû mettre l’écriture entre parenthèses pour un temps, continuant pourtant à me battre sans cesse pour la remettre au centre de ma vie et de mon activité, mais aussi parfois pour convaincre de son utilité et de sa polyvalence.

Cela m’a demandé beaucoup d’énergie, une volonté à toute épreuve et pas mal de temps. Au fil des années, j’ai été malheureuse sans écrire, puis malheureuse parce que je n’écrivais pas assez, et enfin malheureuse parce que je me sentais bridée dans ma créativité par la dictature des fiches de poste…

 


Chapitre 2

J’ai donc pris la plus importante et la meilleure décision de ma vie, à savoir reprendre mes études pour me former à la rédaction professionnelle. Ce que j’ai fait d’abord en parallèle de mon emploi, puis en alternance. Je suis donc retournée sur les bancs de la fac, faisant fi d’un temps de transport quotidien juste hallucinant, pour mettre en place cette reconversion officialisation professionnelle.

Je me suis investie corps et âme jusqu’à décrocher brillamment mes diplômes – et un magnifique burn-out qui m’a laissée sur les rotules pour un moment.

S’en est suivi une longue période d’errance durant laquelle mon projet a doucement mûri, nourri par la vie et ses expériences, des plus heureuses aux plus douloureuses.

 

 


Chapitre 3

Bilan de ces deux années en sommeil :

  • L’arrivée d’un enfant et la découverte de tout un monde qui allait changer ma vie ;
  • Deux déménagements et des mois d’ascenseur émotionnel, à la recherche de ce changement de vie radical que j’ai finalement trouvé ;
  • La lente renaissance du nouveau moi,malmené, brisé puis reconstruit plusieurs fois mais finalement plus fort, nourri de mon bonheur familial, de mes valeurs, de mes rêves et de toutes mes expériences.

Me voilà plus déterminée que jamais à persister sur la voie que je sens vibrer au fond de moi, désirant me rendre utile en permettant à de beaux projets de voir le jour, en réalisant tout leur potentiel, tout en offrant à mes clients une relation de travail sereine, concentrée, bienveillante et productive. C’est par cette vision du travail, façonnée par tout mon parcours, que j’entends participer à la construction du monde de demain, dans l’objectif d’en faire un monde plus juste et plus responsable.


Aujourd’hui, avec Mots & Merveilles – La Fabrique, je propose aux professionnels et aux particuliers mon aide pour mener à bien leurs projets liés à l’écrit. J’ai mis au centre de mon activité des valeurs en lesquelles, tout comme mes clients, vous vous reconnaîtrez : bienveillance, communication, confiance, transparence et recherche constante de la qualité.

Ensemble, nous travaillerons mieux !